L’improvisation, ça se travaille ! Zoom sur un des piliers de l’improvisation : l’écoute

Bien souvent, nos amis, connaissances ou spectateurs nous posent la même question « Mais comment faites-vous pour improviser ? Cela doit être compliqué ! Franchement… on ne pourrait pas le faire… » Eh bien figure toi que l’improvisation, c’est comme un sport : ça se travaille, ça passe par des techniques à apprendre et à améliorer.

L’improvisation, un art qui se pratique

La vérité est que l’improvisation, comme la musique, est un art qui se pratique et qui s’apprend. Evidemment, certains ont un terreau plus fertile que d’autres pour faire pousser le talent de l’improvisation mais dans l’ensemble, cela demande des heures de pratiques et beaucoup de travail. Mais comment travailler un art improvisé qui, par définition, ne demande ni d’apprendre des textes ni des partitions ? Eh bien ça passe par l’apprentissage de mécanismes !

Apprendre à faire du théâtre d’improvisation par les piliers

Pendant nos séances d’entraînement, nous travaillons sans cesse ce que nous appelons les piliers de l’improvisation parmi lesquels les plus importants sont : Ecouter, Dire oui, Valoriser l’idée de l’autre, et jouer l’équipe.

Focus sur l’Ecoute, un pilier indispensable à l’apprentissage de l’improvisation

Aujourd’hui, nous ferons un focus sur l’écoute. L’écoute est « la sève d’une improvisation car comme un arbre, sans elle, l’improvisation se meurt et ne peut pas grandir » (T. Vincent)

L’écoute est le pilier fondamental pour nous car il faut que nous soyons toujours à l’affût. Ecouter, ce n’est pas qu’entendre. C’est écouter l’ensemble de la scène : ce que disent les autres personnages, c’est prendre un maximum d’information. Ainsi, dans « écouter », il est important d’inclure également « ce que l’on voit ».

En effet, détecter que son partenaire de scène boite, par exemple, est une forme d’écoute : l’information a été prise. La difficulté est bien sûr d’essayer de tout « écouter » : voir ce qu’il se passe dans son dos, détecter les mimiques, écouter les propos… (Et c’est également valable pendant le Caucus)

Ainsi, nous travaillons plusieurs types d’écoutes :

  1. Ecouter les paroles des autres joueurs pour ne pas rater une information primordiale (les prénoms des personnages, leur relation (qui ils sont l’un pour l’autre) …
  2. « Ecouter » (voir et comprendre) les mimes des autres pour enregistrer ce qui a été placé comme objet sur scène, les éléments de décors afin par exemple de ne pas traverser une voiture
    imaginaire qui aurait été placée sur scène ; cela permet aussi de bien comprendre l’action de départ que le joueur pose pour interagir correctement avec lui.
  3. Ecouter l’espace : où se situer sur scène ?
  4. Ecouter les émotions des autres pour pouvoir y répondre.

Sans écoute, l’improvisation ne pourra jamais réussir et ce sera le gros bide. Ou en tout cas tout sera décousu.

Rien ne vaut un exemple : un joueur entre sur scène, mime un garagiste frottant une voiture avec un chiffon (et donc à placer une voiture imaginaire sur scène) et dit « En 15 ans de métier c‘est la première fois que je fais briller une voiture aussi bien ». Si vous n’écoutez pas assez, vous ratez 4 informations essentielles : le partenaire est un garagiste, qui travaille depuis 15 ans, qui a placé une voiture au centre de la scène et qui fait une action de lustrer la voiture avec son chiffon.

Si vous entrez au milieu de la scène, sans avoir écouté, en criant « Chéri, tu fais la vaisselle ? », vous cassez tout. Et le public le verra.

De nombreux mécanismes à travailler pour apprendre l’impro

Dans un prochain article, nous prendrons le temps d’aborder les 3 autres axes qui sont pour nous des piliers de travail et d’amélioration. Suivez nous sur Facebook ou sur Twitter pour vous tenir au courant des futurs articles ! En attendant, n’hésite pas à jeter un œil à notre calendrier pour voir nos prochaines dates d’impro à Lyon ou à l’extérieur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *